COMMENT GÉRER LES PARENTS?

8 octobre 2015

Petit article pour éclairer la manière de gérer des parents souvent trop envahissants!

Chacun  sa place.

Pas facile de maîtriser les comportements autour du terrain! Toujours est-il que c’est bien à vous, formateurs, de fixer les règles du jeu dans le but de faire taire ceux qui critiquent ouvertement vos  choix ou crient leurs propres consignes depuis zone neutre!

A vous  de faire respecter votre autorité, vos compétences, toujours avec doigté…

Q’on le veuille ou non, nous avons tous du mal à faire preuve d’objectivité dès lors qu’il s’agit de nos enfants. Certains d’entre nous les voient « trop beaux ». D’autres, à l’inverse, se montrent volontiers plus critiques.

Voilà pourquoi on ne peut pas sauf cas rare et exceptionnel, accorder du crédit au jugement des parents sur leur progéniture!

Faut-il pour autant ignorer leur ressenti, ne pas tenir compte de leurs observations, éviter l’échange, la discussion, pour au final les éloigner purement et simplement de notre champ d’action?

La réponse est non! ce serait laisser libre cours aux incompréhensions, malentendus et autres sentiments d’injustice à même  de générer des tensions et de pourrir une situation. Alors que faire?

En premier lieu, il convient de poser clairement le cadre de fonctionnement lors d’une réunion avec les parents.

L’objectif: les rencontrer, les faire se rencontrer, leur expliquer le fonctionnement du plan de formation pour leur catégorie, la méthode de travail, le statut et la position des formateurs( ça c’est fait début de saison), mais aussi écouter les remarques, répondre aux questions…

Montrez-vous clair, simple et précis. Les papas et les mamans ne sont pas tous connaisseurs du football: il s’agira moins d’organisation tactique que d’organisation de vie indispensable à l’existence d’un collectif (respect des horaires, des partenaires, des adversaires, du formateur, de l’arbitre, du matériel…). On se posera en patron, compréhensif , mais directif, s’appuyant sur des principes clairement définis et qui doivent être respectés. (Voir la situation du groupe d’Eric qui l’a parfaitement assimilé!).

Une réunion de votre groupe, pourras servir à poser les jalons d’une bonne saison et être réitérée en cours voir en fin de saison, histoire de faire une petite mise au point ou tout simplement de créer un moment convivial. On évitera cependant la réunion en cas de conflit, car elle pourrait vite tourner au règlement de comptes. Mieux vaut alors traiter le problème de manière individuelle. Dans tous les cas, il faut faire comprendre aux parents que, quel que soit l’âge, la catégorie ou le niveau de pratique, ils n’ont pas de rôle  » technique » à jouer, ni avant, ni pendant, ni après le match.

Bien sûr, ils sont invités à venir soutenir leur enfant dans son évolution, à l’ encourager, le féliciter, éventuellement le consoler, mais sans jamais prendre la place du formateur!

Si les encouragements à l’équipe sont bienvenus, les conseils technico-tactiques, quant à eux, s’avèrent plus gênants que productifs. Comment ne pas être perturbé par les consignes diverses et variées, parfois contradictoires et provenant de toute part?! Cet effet « parasite » ne peut que nuire à l’action entreprise par le joueur et à terme, à sa progression.

Est-ce que les parents interviennent en classe pendant les cours de math pour dire comment résoudre une équation? Est-il nécessaire, dès le départ, d’attribuer les prérogatives de chacun, en prenant soin de n’écarter personne : tenir le parents à distance, oui, mais sans trop les éloigner. Vous aurez besoin d’eux! D’ailleurs, la plupart ont envie d’aider, d’apporter leur concours à l’épanouissement de l’équipe en général et de leur enfant en particulier ! Ils peuvent  alors jouer un rôle dont vous pouvez, cette fois avoir bien besoin: une aide à l’intendance, à l’organisation administrative, aux déplacements, à la recherche de moyens pour améliorer le quotidien,  etc…

Pour le reste, il vous revient de fixer les règles du jeu et de convaincre qu’un certain climat d’apprentissage doit régner durant la saison. Un climat sérieux et serein où le plaisir des enfants ira de pair avec leur progression, au-delà  des résultats.

On parle trop souvent aujourd’hui de l’école de foot en oubliant le sens profond du mot « école » … Enfin, ayez toujoursen tête que le maître mot, c’est le respect!

1),Soyez respectables et vous serez respectés…

Les parents resteront à leur place si le formateur affiche un comportement exemplaire, cohérent,  et une crédibilité dans son savoir-faire.

2) Souvenez-vous, en toute circonstance, que l’autorité, c’est la compétence!

3) Privilégiez toujours la communication avec le joueur!

J’espère que ce petit post vous aidera à y voir plus claire, à réfléchir d’ou viennent les causes de vos petits problèmes, de les résoudre et de les éviter!

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coach

AVEC LE SOUTIEN DE

%d blogueurs aiment cette page :